News du Durmstrang Institute





14/01/2020

[IG]Et voilà qu’une nouvelle année touche bientôt à sa fin. En quelques mois il s’en est passé des choses, mais jamais rien d’anodin ne se passe au sein des Carpates, vous le savez bien.
Mais voyez le positif, un nouveau visage a fait son entrée dans les hauts rangs de la charmante ville de Novaya. Grand, diablement séduisant, et expert à n’en pas douter, Sir Vladimir Ladislas fut nommé comme le nouveau référent adulte, et il faut croire que la magie est encore plus surprenante que nous le pensions, car de nouveaux adultes n’ont cessé de faire leur apparition en ville depuis, de quoi animer un peu plus les rues de Novaya, et tout ça pour le plus grand bonheur de nos charmants commerçants !

De son côté Halloween a chamboulé des cœurs, et pas que dans le bon sens ! Ne vous a-t-on jamais dit qu’il ne fallait pas accepter de bonbons de la part d’inconnus ? Certains auraient dû s’en souvenir, car des friandises de mauvais gout ont ainsi été ingurgitées, donnant des envies de meurtres à ceux qui en mangeaient. Adulte ou enfant, la soif de sang s’était emparée d’eux sans distinction. Et à qui la faute ? A une troupe de dangereux malades échappés d’un asile. La joyeuse bande n’aurait pu trouver meilleure période pour se manifester. Heureusement tout est bien qui finit bien, un dicton qui a pu s’appliquer jusque dans les profondeurs des Carpates, car les fauteurs de trouble furent immobilisés par les habitant de Novaya eux même. Elève ou adulte, ils s’étaient unis pour stopper le carnage.
Et pendant ce temps, alors que les rues de la ville s’animaient sous les sombres couleurs d’Halloween, de nouveaux enseignants ont fait leurs apparitions : un nouveau professeur de Magie Noire et un infirmier, expert en Magie Blanche, sont ainsi venus gonfler les rangs de l’Institut, un duo bien singulier qui s’accompagne du retour de la pétillante professeur de Krav Maga ! Pour sûr Durmstrang reprend du galon, de quoi faire bouger toutes nos charmantes têtes blondes en quête de savoir !

Haut les cœurs, car après une période de cours riche et dynamique, les vacances de Noël étaient enfin arrivées ! La neige était belle est bien présente, recouvrant d’un manteau aussi scintillant qu’immaculé les montagnes environnantes. Alors que les vacances se profilaient avec la promesse de repos bien mérité pour les uns et de jolis cadeaux échangés pour les autres, au sein de Novaya même, la grande noblesse de la ville avait accueilli les plus distingués et les plus curieux pour un banquet qui promettait d’être inoubliable !

La magie de Noël est encore présente dans les cœurs, laissant à tous un sentiment chaleureux et bienveillant, mais pour combien de temps le ciel restera-t-il clair et lumineux au-dessus des Carpates ? Car rien n’est immuable, et dans l’ombre certains attendent leur heure, et pendant ce temps à l’Insitut de Durmstrang les élèves se jettent sans le savoir dans un cours collectif qui promet d’être bien animé…


Par Admin Trinite, le 14-01-2020 commentaires(0)




08/09/2019

[IG] Il s'en est passé des choses à l'Institut ces quatre dernières années. Mais nous n'avons pas le temps de tout relater. Entre les métamorphoses des Novayens en personnages de fiction lors d'un Halloween un peu spécial, passant par l'attaque d'un Kraken dans le lac de l'Institut Durmstrang, l'arrivée de nouveaux professeurs, le départ d'autres, la fête des Allées Sombres et autres joyeusetés du genre... On en aurait pour des décennies.

Une année vient donc de s'achever du côté des élèves de l'école. Année sous le thème des farces et des nouveaux venus. Une ribambelle de petits nains (parlons là de jeunes gens de onze ans) venant des quatre coins du monde s'est pointée il y a quelques mois déjà. Ils forment un noyau central fort important pour les aînés déjà présents. Noyau actif faisant pas mal de bruit d'ailleurs. Certains aînés arrivés au terme de leur scolarité laissent forcément un vide au sein de l'école, mais un vide vite rempli par cette nouvelle promotion incroyable. La roue tourne, et dans le bon sens pour l'illustre école des Carpates. Quelques plaisantins ont d'ailleurs profité du calme actuel afin de semer le trouble. Un fanfaron s'est permis d'inonder carrément le premier étage, créant un marécage gigantesque. Fanfaron qui condamna ses camarades et sûrement lui-même à une corvée de nettoyage pendant toute une partie des vacances... Néanmoins, aucune délation ne fut notée. Les élèves, soudés, ont quasiment tous mis la main à la pâte dans la bonne humeur. Directeur et professeurs n'eurent donc d'autre choix que d'abandonner les investigations, laissant ainsi un moment de répit aux élèves avant d'enchaîner sur une cérémonie des plus agitées. A croire que c'est un thème récurrent, rappelant une cérémonie en l'honneur du balai dans le Krum d'un certain Viktor...

Le départ du professeur de Magies Elémentaires Charly Watson (pour cause de maladie ou d'un trop plein d'alcool ?) n'a pas été le seul événement notable de la cérémonie de fin d'année. Quelques larrons en manque de piment ont agrémenté le dernier repas de certains d'une douche à la peinture pailletée. C'est dans la joie et la bonne humeur (recouverts d'une couche gluante colorée) qu'élèves et professeurs s'engagent actuellement dans les grandes vacances.

Et chez les adultes... Eh bien les adultes vont plutôt bien. A Novaya tout roule à peu près. Quoique Akihide Oka a disparu, laissant la place à la plus belle journaliste répertoriée: Elizabeth McAllister. Elle propose quelques activités nocturnes pour les plus curieux ou avides de créations littéraires. Et je vous assure qu'on ne s'ennuie jamais avec cette femme. Souhaila Jonda n'a pas chômé non plus cette année. Entre demandes et formations de nouveaux adultes venus, elle s'absente souvent, laissant la place à la jolie petite Elfette Tabatha qui gère d'une main (maladroite) de maître. Un grand homme fait aussi part de ses services, s'occupant des sorciers du monde des grands, un certain Andriy Bohdanovitch, qui aura sûrement de quoi s'occuper pour ses vacances et pendant au moins toute sa longue vie. Car oui, adultes il y a. Adultes en devenir aussi. Et même si certains passent leur temps à picoler et à ne pas penser à bosser, à un moment, il faut bien renflouer les caisses...

Tout cela pour dire que Novaya se porte bien, l'école aussi, et leurs habitants à peu près. Mais rien n'est jamais trop sûr au milieu de ces montagnes... il y a toujours un nuage noir qui trône non loin de ce massif montagneux magique et sombre...

La rentrée passée, de nouveaux professeurs font leur apparitions, d'anciens reviennent peut être, d'autres ont pris leur retraite. Et le climat, toujours aussi changeant, ne tardera sûrement pas à nous tomber sur la tête. A défaut du ciel.


Par Admin Trinite, le 14-01-2020 commentaires(0)




14 Septembre 2020

[IG]Et voilà qu’une nouvelle année touche bientôt à sa fin. En quelques mois il s’en est passé des choses, mais jamais rien d’anodin ne se passe au sein des Carpates, vous le savez bien.
Mais voyez le positif, un nouveau visage a fait son entrée dans les hauts rangs de la charmante ville de Novaya. Grand, diablement séduisant, et expert à n’en pas douter, Sir Vladimir Ladislas fut nommé comme le nouveau référent adulte, et il faut croire que la magie est encore plus surprenante que nous le pensions, car de nouveaux adultes n’ont cessé de faire leur apparition en ville depuis, de quoi animer un peu plus les rues de Novaya, et tout ça pour le plus grand bonheur de nos charmants commerçants !

De son côté Halloween a chamboulé des cœurs, et pas que dans le bon sens ! Ne vous a-t-on jamais dit qu’il ne fallait pas accepter de bonbons de la part d’inconnus ? Certains auraient dû s’en souvenir, car des friandises de mauvais gout ont ainsi été ingurgitées, donnant des envies de meurtres à ceux qui en mangeaient. Adulte ou enfant, la soif de sang s’était emparée d’eux sans distinction. Et à qui la faute ? A une troupe de dangereux malades échappés d’un asile. La joyeuse bande n’aurait pu trouver meilleure période pour se manifester. Heureusement tout est bien qui finit bien, un dicton qui a pu s’appliquer jusque dans les profondeurs des Carpates, car les fauteurs de trouble furent immobilisés par les habitant de Novaya eux même. Elève ou adulte, ils s’étaient unis pour stopper le carnage.
Et pendant ce temps, alors que les rues de la ville s’animaient sous les sombres couleurs d’Halloween, de nouveaux enseignants ont fait leurs apparitions : un nouveau professeur de Magie Noire et un infirmier, expert en Magie Blanche, sont ainsi venus gonfler les rangs de l’Institut, un duo bien singulier qui s’accompagne du retour de la pétillante professeur de Krav Maga ! Pour sûr Durmstrang reprend du galon, de quoi faire bouger toutes nos charmantes têtes blondes en quête de savoir !

Haut les cœurs, car après une période de cours riche et dynamique, les vacances de Noël étaient enfin arrivées ! La neige était belle est bien présente, recouvrant d’un manteau aussi scintillant qu’immaculé les montagnes environnantes. Alors que les vacances se profilaient avec la promesse de repos bien mérité pour les uns et de jolis cadeaux échangés pour les autres, au sein de Novaya même, la grande noblesse de la ville avait accueilli les plus distingués et les plus curieux pour un banquet qui promettait d’être inoubliable !

La magie de Noël est encore présente dans les cœurs, laissant à tous un sentiment chaleureux et bienveillant, mais pour combien de temps le ciel restera-t-il clair et lumineux au-dessus des Carpates ? Car rien n’est immuable, et dans l’ombre certains attendent leur heure, et pendant ce temps à l’Insitut de Durmstrang les élèves se jettent sans le savoir dans un cours collectif qui promet d’être bien animé…


Par Admin Trinite, le 14-01-2020 commentaires(0)




8 Septembre 2019

[IG] Il s'en est passé des choses à l'Institut ces quatre dernières années. Mais nous n'avons pas le temps de tout relater. Entre les métamorphoses des Novayens en personnages de fiction lors d'un Halloween un peu spécial, passant par l'attaque d'un Kraken dans le lac de l'Institut Durmstrang, l'arrivée de nouveaux professeurs, le départ d'autres, la fête des Allées Sombres et autres joyeusetés du genre... On en aurait pour des décennies.

Une année vient donc de s'achever du côté des élèves de l'école. Année sous le thème des farces et des nouveaux venus. Une ribambelle de petits nains (parlons là de jeunes gens de onze ans) venant des quatre coins du monde s'est pointée il y a quelques mois déjà. Ils forment un noyau central fort important pour les aînés déjà présents. Noyau actif faisant pas mal de bruit d'ailleurs. Certains aînés arrivés au terme de leur scolarité laissent forcément un vide au sein de l'école, mais un vide vite rempli par cette nouvelle promotion incroyable. La roue tourne, et dans le bon sens pour l'illustre école des Carpates. Quelques plaisantins ont d'ailleurs profité du calme actuel afin de semer le trouble. Un fanfaron s'est permis d'inonder carrément le premier étage, créant un marécage gigantesque. Fanfaron qui condamna ses camarades et sûrement lui-même à une corvée de nettoyage pendant toute une partie des vacances... Néanmoins, aucune délation ne fut notée. Les élèves, soudés, ont quasiment tous mis la main à la pâte dans la bonne humeur. Directeur et professeurs n'eurent donc d'autre choix que d'abandonner les investigations, laissant ainsi un moment de répit aux élèves avant d'enchaîner sur une cérémonie des plus agitées. A croire que c'est un thème récurrent, rappelant une cérémonie en l'honneur du balai dans le Krum d'un certain Viktor...

Le départ du professeur de Magies Elémentaires Charly Watson (pour cause de maladie ou d'un trop plein d'alcool ?) n'a pas été le seul événement notable de la cérémonie de fin d'année. Quelques larrons en manque de piment ont agrémenté le dernier repas de certains d'une douche à la peinture pailletée. C'est dans la joie et la bonne humeur (recouverts d'une couche gluante colorée) qu'élèves et professeurs s'engagent actuellement dans les grandes vacances.

Et chez les adultes... Eh bien les adultes vont plutôt bien. A Novaya tout roule à peu près. Quoique Akihide Oka a disparu, laissant la place à la plus belle journaliste répertoriée: Elizabeth McAllister. Elle propose quelques activités nocturnes pour les plus curieux ou avides de créations littéraires. Et je vous assure qu'on ne s'ennuie jamais avec cette femme. Souhaila Jonda n'a pas chômé non plus cette année. Entre demandes et formations de nouveaux adultes venus, elle s'absente souvent, laissant la place à la jolie petite Elfette Tabatha qui gère d'une main (maladroite) de maître. Un grand homme fait aussi part de ses services, s'occupant des sorciers du monde des grands, un certain Andriy Bohdanovitch, qui aura sûrement de quoi s'occuper pour ses vacances et pendant au moins toute sa longue vie. Car oui, adultes il y a. Adultes en devenir aussi. Et même si certains passent leur temps à picoler et à ne pas penser à bosser, à un moment, il faut bien renflouer les caisses...

Tout cela pour dire que Novaya se porte bien, l'école aussi, et leurs habitants à peu près. Mais rien n'est jamais trop sûr au milieu de ces montagnes... il y a toujours un nuage noir qui trône non loin de ce massif montagneux magique et sombre...

La rentrée passée, de nouveaux professeurs font leur apparitions, d'anciens reviennent peut être, d'autres ont pris leur retraite. Et le climat, toujours aussi changeant, ne tardera sûrement pas à nous tomber sur la tête. A défaut du ciel.


Par Admin Trinite, le 09-09-2019 commentaires(0)




Des sombres nouvelles, ou pas... 8 Septembre 2019

[IG] Il s'en est passé des choses à l'Institut ces quatre dernières années. Mais nous n'avons pas le temps de tout relater. Entre les métamorphoses des Novayens en personnages de fiction lors d'un Halloween un peu spécial, passant par l'attaque d'un Kraken dans le lac de l'Institut Durmstrang, l'arrivée de nouveaux professeurs, le départ d'autres, la fête des Allées Sombres et autres joyeusetés du genre... On en aurait pour des décennies.

Une année vient donc de s'achever du côté des élèves de l'école. Année sous le thème des farces et des nouveaux venus. Une ribambelle de petits nains (parlons là de jeunes gens de onze ans) venant des quatre coins du monde s'est pointée il y a quelques mois déjà. Ils forment un noyau central fort important pour les aînés déjà présents. Noyau actif faisant pas mal de bruit d'ailleurs. Certains aînés arrivés au terme de leur scolarité laissent forcément un vide au sein de l'école, mais un vide vite rempli par cette nouvelle promotion incroyable. La roue tourne, et dans le bon sens pour l'illustre école des Carpates. Quelques plaisantins ont d'ailleurs profité du calme actuel afin de semer le trouble. Un fanfaron s'est permis d'inonder carrément le premier étage, créant un marécage gigantesque. Fanfaron qui condamna ses camarades et sûrement lui-même à une corvée de nettoyage pendant toute une partie des vacances... Néanmoins, aucune délation ne fut notée. Les élèves, soudés, ont quasiment tous mis la main à la pâte dans la bonne humeur. Directeur et professeurs n'eurent donc d'autre choix que d'abandonner les investigations, laissant ainsi un moment de répit aux élèves avant d'enchaîner sur une cérémonie des plus agitées. A croire que c'est un thème récurrent, rappelant une cérémonie en l'honneur du balai dans le Krum d'un certain Viktor...

Le départ du professeur de Magies Elémentaires Charly Watson (pour cause de maladie ou d'un trop plein d'alcool ?) n'a pas été le seul événement notable de la cérémonie de fin d'année. Quelques larrons en manque de piment ont agrémenté le dernier repas de certains d'une douche à la peinture pailletée. C'est dans la joie et la bonne humeur (recouverts d'une couche gluante colorée) qu'élèves et professeurs s'engagent actuellement dans les grandes vacances.

Et chez les adultes... Eh bien les adultes vont plutôt bien. A Novaya tout roule à peu près. Quoique Akihide Oka a disparu, laissant la place à la plus belle journaliste répertoriée: Elizabeth McAllister. Elle propose quelques activités nocturnes pour les plus curieux ou avides de créations littéraires. Et je vous assure qu'on ne s'ennuie jamais avec cette femme. Souhaila Jonda n'a pas chômé non plus cette année. Entre demandes et formations de nouveaux adultes venus, elle s'absente souvent, laissant la place à la jolie petite Elfette Tabatha qui gère d'une main (maladroite) de maître. Un grand homme fait aussi part de ses services, s'occupant des sorciers du monde des grands, un certain Andriy Bohdanovitch, qui aura sûrement de quoi s'occuper pour ses vacances et pendant au moins toute sa longue vie. Car oui, adultes il y a. Adultes en devenir aussi. Et même si certains passent leur temps à picoler et à ne pas penser à bosser, à un moment, il faut bien renflouer les caisses...

Tout cela pour dire que Novaya se porte bien, l'école aussi, et leurs habitants à peu près. Mais rien n'est jamais trop sûr au milieu de ces montagnes... il y a toujours un nuage noir qui trône non loin de ce massif montagneux magique et sombre...

La rentrée passée, de nouveaux professeurs font leur apparitions, d'anciens reviennent peut être, d'autres ont pris leur retraite. Et le climat, toujours aussi changeant, ne tardera sûrement pas à nous tomber sur la tête. A défaut du ciel.


Par Admin Trinite, le 08-09-2019 commentaires(0)





voir les archives